Aller au contenu principal

La fin de l'éclairage nocturne

La fin de l'éclairage nocturne
  • L'expérimentation va durer neuf mois. À compter du 27 septembre et jusqu'au 30 juin 2022, l'éclairage public sera éteint de 00h30 à 5h30 du dimanche au jeudi et de 1h à 5h30 les vendredi et samedi
  • Toutes les rues passeront dans la pénombre, hormis les places et axes les plus fréquentés tels que les avenues du Mont-aux-Malades et Galliéni, le boulevard Siegfried, la route de Maromme, le chemin des Cottes, la Vatine, la place Colbert mais aussi le campus universitaire et les résidences étudiantes. 
  • Réduire la pollution lumineuse, protéger la biodiversité et faire des économies sont les premiers impacts positifs de l'extinction de l'éclairage public, ce qui s'inscrit clairement dans la politique environnementale de la Ville.
  • Les communes ayant déjà testé cette expérimentation comme Bihorel, Isneauville ou Malaunay sont formelles : aucune recrudescence de comportements délinquant n'a été constatée, ni même d'augmentation d'accident de la route. 
  • Afin de sensibiliser la population sur les enjeux environnementaux de cette expérimentation, la Ville vous donne rendez-vous le 9 octobre à partir de 16h sur l'esplanade Andrée-Chédid pour une manifestation appelée Le jour de la nuit.

Consulter l'arrêté répertoriant les rues concernées par l'extinction de l'éclairage public