Aller au contenu principal

Point info : suite incendie Lubrizol

Point info : suite incendie Lubrizol

La Ville de Mont-Saint-Aignan fait le point sur les différentes mesures mises en œuvre sur son territoire suite à l'incendie de l'usine Lubrizol. Consultez le site Internet de la préfecture et de l'Agence régionale de santé pour de plus amples renseignements.

Vendredi 15 novembre 2019

Dans un communiqué, la Métropole revient sur la qualité de l'eau et les mesures entreprises suite à l'incendie de l'usine Lubrizol.

  • Les réservoirs d'eau étant situés sur la rive nord sur laquelle s'est concentrée le panache de fumées, la Métropole a procédé, dès le 26 septembre, à une vérification et à une protection d'éventuelles entrées d'air pollué. Elle a également mené des analyses complémentaires de l'eau, sous couvert de l'Agence régionale de santé. Celles-ci ont pu confirmer que l'eau distribuée sur le secteur était potable, sans aucune trace de contamination.
  • Dans les jours suivant l'incendie, un contrôle renforcé des captages a été mené en vue de suivre les éventuels impacts sur l'eau issue des nappes phréatiques à court et moyen terme. Mont-Saint-Aignan est alimentée par les captages de Maromme (50 %) et de la Vallée du Cailly - Haut Cailly (50%). 44 prélèvements supplémentaires ont été réalisés sur des paramètres allant du carbone organique total aux hydrocarbures en passant par les phtalates ou encore les composés chimiques aromatiques. Toutes les analyses ont confirmé que l'eau a toujours été potable sur le périmètre concerné.
  • D'ici la fin de l'année 2019, un protocole de contrôle de la qualité de l'eau à moyen terme plus fréquent est mis en œuvre avec un suivi continu de la turbidité, un suivi hebdomadaire sur deux captages sentinelles dont celui de Maromme et un suivi mensuel. Les résultats d'analyses seront publiés au fur et à mesure sur le site Internet de la Métropole Rouen Normandie : www.metropole-rouen-normandie.fr

Mardi 5 novembre 2019

Le tribunal administratif de Rouen s’est prononcé le mardi 5 novembre 2019 en faveur de la requête de la Ville et a ordonné la désignation d’un expert.

Consultez le communiqué de presse du mardi 5 novembre 2019

Vendredi 25 octobre 2019

Suite à la réunion publique Lubrizol organisée pour les Mont-Saint-Aignanais le mercredi 16 octobre, retrouvez les questions posées et les réponses apportées aux habitants : consultez les questions/réponses

Aide aux victimes

La Ville met en place un accueil et un accompagnement des victimes par l'Avipp, association d'aide aux victimes et d'information sur les problèmes pénaux. Les Mont-Saint-Aignanais qui le souhaitent seront reçus gratuitement et sans rendez-vous à l'hôtel de Ville, salle Géricault, lors de deux matinées :

  • mardi 5 novembre de 9h à 12h ;
  • mardi 12 novembre de 9h à 12h.

En cas de besoin, vous pouvez joindre l'Avipp au 116 006.

Jeudi 17 octobre 2019

Depuis l’incendie de l’usine Lubrizol, la Ville est confrontée aux interrogations nombreuses de ses habitants au sujet des risques qui pourraient exister pour la santé et pour l’environnement. Dans une démarche proactive, elle a déposé plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui et demandé un référé expertise à la Justice. Et dans un souci de transparence, elle organisait mercredi 16 octobre une réunion publique ouverte à tous pour faire le point sur cet événement avec les habitants.

Plus de cent cinquante d'entre eux étaient venus échanger avec le maire Catherine Flavigny, les élus et la directrice générale des services de la Ville, sur les conséquences et les suites à donner à cette crise. Lors de cette soirée, un document récapitulatif a été projeté : il est désormais consultable en ligne.

Lundi 14 octobre 2019

La Préfecture a décidé de lever toutes les mesures de restriction du lait, des produits laitiers et de l'accès aux animaux aux pâturages imposées par mesure de précaution suite à l'incendie de l'usine

Vendredi 11 octobre 2019

Quinze jours après l'incendie de Lubrizol , la Ville vient de demander à la présidente du Tribunal administratif de désigner un expert technique qui va procéder à des prélèvements sur le territoire pour avoir une connaissance précise, fiable et scientifiquement éclairée des conséquences de l'incendie sur notre territoire.

Consulter le communiqué de presse détaillé du vendredi 11 octobre 2019

Jeudi 10 octobre 2019

La Ville organise une réunion publique le mercredi 16 octobre 2019 à 18h30 à l'hôtel de Ville, salle du Conseil municipal, afin de débriefer avec les habitants les différents aspects de la crise que nous venons de vivre. Cette réunion permettra notamment d'évaluer avec le maire et les élus l'impact sur notre commune, d'aborder les mesures prises lors de l'accident ainsi que les actions entreprises par la Ville depuis lors.

Mardi 8 octobre 2019

La permanence d'accueil psychologique mis en place par l'ARS et la Préfecture est maintenue jusqu'au 11 octobre. Les personnes souhaitant faire part de leurs inquiétudes et de leur stress suite à cet évènement peuvent se rendre au centre municipal Charlotte Delbo (salle 11), rue Roger Besus à Rouen de 10h à 12h et de 14h à 16h.

Lundi 7 octobre 2019

Suite à la vidange, le bassin extérieur du centre nautique Eurocéane sera de nouveau ouvert demain, mardi 8 octobre 2019.

Vendredi 4 octobre 2019

  • Consignes de récupération des débris de fibrociment - information préfectorale du 4 octobre à 12h41

Des entreprises démarchent les habitants de la Seine-Maritime pour récupérer les fragments de fibrociment. Une seule société mandatée par Lubrizol est en mesure de récupérer ces débris. Il s'agit de SUI Amiante, joignable 7 jours sur 7 de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h au 06 76 19 93 46.

  • Établissements scolaires

Après avoir procédé au nettoyage des cours de récréation lundi 30 septembre et mardi 1er octobre avant le début des cours, les agents techniques procéderont dimanche 6 octobre matin ainsi que lundi 7 octobre avant le début de la classe pour l’école du Village, à un nouveau nettoyage.

  • Sable dans les bacs à sables du territoire

Même si la Préfecture n’a transmis aucune consigne en la matière, la Ville va procéder, par mesure de précaution, au renouvellement du sable dans tous les bacs à sable non couverts, présents sur le territoire : parcs, cours d’école, aires de jeux et bacs de réception du centre sportif des Coquets.

  • Bassins de natation du centre nautique Eurocéane

En début de semaine, les bassins extérieurs du centre nautique Eurocéane ont été fermés au public dans l’attente d’analyses de l’ARS suite au relevé de traces jaunâtres dans l’enceinte de l’équipement. Le laboratoire a transmis son rapport d’analyse à la Ville précisant qu’il s’agissait de pollen de cèdre.
Toutefois, afin d’évacuer toute incertitude sur la qualité des eaux de baignade, la Ville a demandé à la société Vert Marine, qui gère la piscine pour son compte, de vidanger le bassin extérieur de 50 mètres ainsi que le bassin ludique (extérieur et intérieur). Une fois ces opérations effectuées, les bassins pourront rouvrir :  le dimanche 6 octobre pour le bassin ludique et le mercredi 9 octobre pour le bassin sportif. À noter que le bassin intérieur et l’espace forme restent ouverts.

  • Centrales de traitement de l’air

Durant l’incendie, certaines centrales de traitement d’air présentes dans les bâtiments municipaux étaient à l’arrêt, donc ne présentaient aucune trace de suies. C’est le cas pour le pôle multi-accueil de la petite enfance Crescendo, l’école Camus et le gymnase Saint-Exupéry. Au complexe omnisports Tony Parker, au cinéma Ariel et à l’espace Marc Sangnier les filtres ont été changés par précaution.

  • Analyses complémentaires

En marge des analyses réalisées par l’ARS pour le compte de la Préfecture, dont les résultats ont été communiqués par la Préfecture le mardi 1er octobre en soirée, la Ville fait le choix de mener des analyses indépendantes afin que toute la lumière soit faite sur cet évènement. De nouvelles informations seront communiqués dès que laboratoire mandaté par la Ville aura mené à bien cette étude.

  • Dépôt de plainte

Enfin, le Maire pour le compte de la Ville, a déposé plainte contre X ce jour, jeudi 3 octobre 2019, au commissariat de police de Bois-Guillaume, afin d’obtenir réparation du préjudice causé et a pris l’attache d’un avocat pour les suites à donner.

Télécharger le communiqué de presse de la Ville du jeudi 3 octobre 2019

Jeudi 3 octobre 2019

  • Élimination des déchets liés à l'incendie de Lubrizol (infos Préfecture - communiqué de presse n°3) : "Des fragments de toiture en fibrociment impactés par le sinistre, se retrouvent aux environs du site et parfois à une distance significative. Ces fragments devront être éliminés par des entreprises spécialisées. La consigne passée aux riverains identifiant un fragment de toiture en fibrociment sur leur propriété est de ne pas le manipuler. Un dispositif spécifique d'élimination de ces fragments est en cours d'élaboration et sera communiqué ultérieurement."
  • Suite à l'analyse des traces jaunâtres relevées à Eurocéane en fin de semaine dernière, le laboratoire a transmis son rapport d'analyse à la Ville précisant qu'il s'agissait de pollen de cèdre. Toutefois, afin d'évacuer toute incertitude sur la qualité des eaux de baignade, la Ville a demandé à la société Vert Marine, qui gère la piscine pour le compte de la Ville, de vidanger le bassin extérieur de 50 mètres ainsi que le bassin ludique (extérieur et intérieur). Le bassin ludique rouvrira le dimanche 6 octobre et le bassin sportif le mercredi 9 octobre. Le bassin intérieur et l'espace forme restent ouverts. Plus d'informations sur le site Internet du centre nautique.
  • La Préfecture de Seine-Maritime n'ayant émis aucune réserve dans l'usage des équipements sportifs, la Ville a décidé la réouverture des équipements de plein air à compter de ce jeudi 3 octobre. Le maintien ou non des pratiques sportives associatives reste à l'appréciation des présidents de club.

Mercredi 2 octobre 2019

  • Le gouvernement a mis en place un numéro vert, ce mercredi, pour répondre à l'inquiétude exprimée par les habitants après l'incendie de l'usine Lubrizol : 0 800 009 785 (7 jours sur 7 de 8h à 20h).
  • Le barreau de Rouen organise des consultations gratuites, sans rendez-vous, le jeudi 3, vendredi 4, lundi 7 et mercredi 9 octobre de 8h30 à 13h, à la Maison des avocats, 6 allée Eugène Delacroix à Rouen. (tél. 02 32 08 32 70). Des avocats seront présents pour répondre à vos interrogations.
  • Une permanence d'accueil psychologique est mise en place par l'Agence régionale de santé de Normandie et la Préfecture de Seine-Maritime, au centre municipal Charlotte Delbo, rue Roger Besus à Rouen. Elle est ouverte : mercredi 2 octobre de 14h à 16h, jeudi 3 octobre de 10h à 16h et vendredi 4 octobre de 10h à 16h.
    Cet accueil psychologique, gratuit et sans rendez-vous, est ouvert aux personnes qui le souhaitent pour faire face à leurs inquiétudes et leur stress à la suite de l'événement. Cette prise en charge est assurée par des professionnels de santé.

Lundi 30 septembre 2019

  • Dès 5h du matin et avant l’arrivée des enfants, les équipes techniques ont procédé au nettoyage des cours de récréation à l’eau et ont de nouveau dépoussiéré les jeux ; les locaux ont également fait l’objet d’une aération permettant la réouverture de l’ensemble des établissements.
  • Les agents municipaux poursuivent leur nettoyage des jeux pour enfants situés dans les parcs de la commune.
  • L’eau du robinet étant potable (source Métropole et Agence régionale de santé), elle a été servie aux enfants fréquentant les restaurants scolaires.

Consulter le communiqué de presse de la Métropole Rouen Normandie relatif à la qualité de l'eau

  • Les denrées alimentaires étant stockées dans des chambres froides, hermétiques, elles ont été servies au déjeuner dans ces mêmes restaurants scolaires. Pour les repas à venir, une vigilance toute particulière va être apportée pour vérifier la provenance des denrées, en circuit  court, servies aux enfants.
  • Au centre nautique Eurocéane, équipement géré en délégation de service public par la société Vert Marine, des traces poudreuses de couleur jaunâtre viennent d’être identifiées. Par mesure conservatoire et dans l’attente des analyses de l’État, il a été décidé la fermeture du bassin extérieur de 50 mètres ainsi que du bassin ludique.
  • Enfin, toujours par principe de précaution, la Ville poursuit l’interdiction de la pratique sportive extérieure sur tous ses équipements sportifs municipaux.

Vendredi 27 septembre 2019

  • Les services municipaux ont réalisé un diagnostic de l’espace public pour repérer les éventuelles traces de suies. Il en est ressorti une absence de suie à l’exception du quartier Saint-André où quelques traces noires ont été constatées sur l’espace public. Suivant les recommandations préfectorales, les équipes techniques ont procédé toute la journée au nettoyage des jeux présents dans les cours de récréation en utilisant de l’eau et des chiffons.
  • Par mesure de précaution, les équipements sportifs extérieurs ont été fermés le vendredi 27 septembre à tous et tout le week-end aux personnes sensibles (enfants et personnes âgées). Après avoir informé les présidents d’associations sportives, la Ville a soumis à leur appréciation l’utilisation des équipements intérieurs durant le week-end.
  • Toute la journée, les informations préfectorales ont été relayées sur les supports de communication de la Ville et notamment l’interdiction de consommer les fruits et légumes issus des jardins.

Jeudi 26 septembre 2019

  • L’usine Lubrizol étant située à Rouen, à proximité de Petit-Quevilly, seules ces deux communes ont été alertées par les sirènes, sur décision préfectorale.
  • Dès la transmission de l’information de l’incendie par la Préfecture, la Ville a déclenché le plan communal de sauvegarde. Elle a procédé à la fermeture des établissements scolaires et d’accueil de la petite enfance en assurant l’information auprès des directeurs d’établissements et des parents, soit par téléphone soit de vive voix.
  • Le collège, les grandes écoles et l’université ont été fermés.
  • Les résidents de Blanche de Castille et de Saint-Louis ont été confinés. Quant aux personnes fragiles suivies à domicile par le CCAS, leur accompagnement a été poursuivi.
  • Au fil de la journée, les moyens de communication municipaux (site et page Facebook) ont relayé les informations préfectorales et tenu informé la population de l’annulation des activités municipales.
  • En milieu d’après-midi, la Préfecture a informé la Ville de la décision de poursuivre la fermeture des écoles et des crèches. La Ville a alors prévenu les parents par mail et SMS. L’information a une nouvelle fois été relayée sur les supports de communication de la Ville.

Les services municipaux restent à l’écoute des usagers et se font le relais des informations officielles délivrées par la Préfecture de Seine-Maritime et les autorités compétentes.

Liens utiles

Questions/réponses sanitaires après l'incendie de l'usine Lubrizol - préfecture de Seine-Maritime

Arrêté préfectoral en date du 2 octobre délivré par la Chambre d'agriculture à toutes les exploitations agricoles

Liste des produits présents dans l'entrepôt au moment de l'incendie, résultats d'analyse amiante

Télécharger le communiqué de presse de la Ville du lundi 30 septembre au format PDF

Pour plus d'infos et détails, suivez le site Internet de la Préfecture de la Seine-Maritime.

Cellule d'information au public de la préfecture : 02 32 76 55 66