Faune et flore

Bien que ville urbaine, Mont-Saint-Aignan bénéficie d’une faune et d’une flore variées, grâce notamment à des méthodes d’entretiens des espaces verts favorables à leur développement.

Environnement

L’atlas de la biodiversité communale, le référentiel

Pour enrichir la biodiversité du territoire, la Ville mène différentes actions favorables à la flore (création de vergers conservatoires au parc de loisirs ou au parc du Village) et à la faune, en lien notamment avec les partenaires du territoire. Elle s’appuie sur un inventaire mené en 2020 : l’atlas de la biodiversité communale, un état des lieux scientifique de la faune et de la flore pour suivre l’évolution de la biodiversité sur le territoire et adapter, autant que possible, les méthodes de gestion des espaces verts.

Au cours de cet inventaire naturaliste, 22 types de milieux naturels sont présents au sein desquels on trouve des bouleaux, des chênes, des châtaigniers, des hêtres ou encore des frênes.

Pour préserver ce patrimoine, le Conservatoire d’espaces naturels et la Ligue de protection des oiseaux ont formulé des préconisations parmi lesquelles : l’enrichissement de la strate arbusive, l’introduction de plantes mellifères dans les parterres fleuris, l’installation de nichoirs et de gites, la mise en place d’une trame noire ou encore la poursuite d’actions pédagogiques. 

  • Consulter la richesse floristique et faunistique de la commune PDF - 126 pages - 16,86 Mo Télécharger

Les oiseaux

La Ville travaille par ailleurs avec la Ligue de protection des oiseaux, qui mène différentes actions de sensibilisation et de découverte de la faune et de la flore auprès des habitants.

  • 1 label refuge LPO

La Ligue de protection des oiseaux a décerné à Mont-Saint-Aignan le label Refuge LPO. Cette reconnaissance vise à mettre en œuvre une démarche exemplaire à travers des méthodes de gestion écologique des espaces verts en créant, sur le territoire, un espace d'accueil pour la biodiversité de proximité. 

Les hyménoptères

Mont-Saint-Aignan, “happy” ou apicité

Mont-Saint-Aignan et les abeilles, c’est une véritable histoire d’amour ! Tout commence en 2017 lorsque la Ville décide d’installer des ruches sur le territoire et de former des agents pour veiller sur ces insectes polinisateurs. S’en suit alors différentes récoltes, donnant lieu à la production de pots de miels, offerts lors de cérémonies officielles. 

La Ville travaille par ailleurs avec des apiculteurs bénévoles notamment dans le cadre d’actions éducatives. Ceux-ci partagent avec les 3/12 ans leur passion pour les abeilles au travers différentes animations proposées aux enseignants. Dans la continuité de ce projet, elle a mis en place un rucher municipal pédagogique et mis à disposition des particuliers des parcelles pour y installer des ruches. 

Elle introduit également dans les massifs urbains des plantes mellifères destinées à favoriser les pollinisateurs.

Autant d’actions qui ont conduit la Ville à candidater à l’obtention du label APICité, décerné par l'Union nationale de l'apiculture française. Elle obtient fin 2023, les 3 abeilles – démarche exemplaire, symbolisant son attachement à la protection de ces pollinisateurs sauvages.

Mont-Saint-Aignan c'est aussi :

  • 15 apiculteurs
  • Près de 100 ruches
  • Des milliards d’abeilles
  • Label refuge Apicité 3 abeilles

Que faire en cas d’essaim d’abeilles ?

Les abeilles appartiennent à une espèce protégée par la loi : il est interdit de les détruire. En présence d'un essaim (possible entre mi-avril et mi-juillet), des apiculteurs du plateau nord, une association et un centre de formation sont susceptibles de se déplacer à votre domicile :

  • Services techniques municipaux : 02 35 14 30 09
  • Didier Legrand, Isneauville, 06 32 17 10 96
  • Thierry Lemaire, Rouen, 06 14 17 78 22
  • Alain Ravoux, Bois-Guillaume, 07 82 33 37 62
  • Francis Vandevelde, Houppeville, 06 78 29 72 80
  • Société apicole de Haute-Normandie
  • Association "bee responsible" de Neoma Business School : 06 62 73 92 48, beeresponsible.contactgmailcom
  • CIVAM Apicole de Haute-Normandie : 06 73 08 44 24 (intervention gratuite).

Les guêpes

Les pompiers n'interviennent plus chez les particuliers en cas de présence de nids de guêpes ; ils réservent leurs interventions aux cas de dangerosité avérée sur des sites sensibles (écoles, lieux très fréquentés...). L'élimination des nids de guêpes est donc assurée par des sociétés privées (entreprises de désinfection) dont les coordonnées sont disponibles dans les annuaires et sur Internet.

Les frelons asiatiques

Le frelon asiatique prolifère sur le territoire au printemps. Véritable menace pour notre écosystème puisqu'il s'attaque aux abeilles, il n'est pas plus dangereux qu'une guêpe pour l'homme sauf pour les personnes fragiles (enfants, personnes âgées et personnes allergiques). Dans ce cas, ou en présence de multiples piqûres, il convient de contacter le 15 ou le 112.

En cas de découverte d’un nid, il est déconseillé d’intervenir. Si sa présence se situe sur un espace public, contactez la mairie. Dans le cas contraire, il convient de solliciter une entreprise privée, qui se chargera de le détruire. Pour en bénéficier, rendez-vous sur la plateforme dédiée : www.frelonasiatique76.fr ou 02 77 64 57 76. Une liste d'entreprises privées agréées y est détaillée.

Le saviez-vous ?

À la demande de la Préfecture, la Ville a nommé un référent frelon. Celui-ci est à la disposition des habitants pour les guider dans la destruction des nids situés sur le domaine privé. Par ailleurs, il est chargé d’identifier les nids situés sur le domaine public et fait procéder à leur destruction. Contact : 02 35 14 30 09.

Les habitants des mares

Les mares, des milieux menacés

Créées la plupart du temps par l’homme, les mares avaient autrefois de nombreux usages pratiques pour répondre à des besoins domestiques, agricoles, artisanaux ou bien pour les activités de loisirs. L’évolution des pratiques agricoles et l’arrivée de l’eau potable dans les foyers ont entraîné un abandon de ces milieux et bon nombre d’entre elles ont été remblayées ou se sont comblées naturellement. Pourtant, les mares sont encore très utiles de nos jours…

Les mares au service de l’Homme

Depuis quelques années, les mares sont à nouveau reconnues comme des milieux écologiques indispensables à l’homme. En effet, leurs fonctionnalités sont multiples :

• Un rôle hydraulique dans la régulation et le stockage des eaux de ruissellement. Elles contribuent aussi à l’épuration de l’eau et à la préservation des hydrosystèmes à travers le piégeage des sédiments, des polluants et leur dégradation grâce à des processus microbiens.

• Un rôle écologique car elles constituent de véritables réservoirs de biodiversité dans lesquels de nombreuses espèces animales et végétales liées à la présence d’eau peuvent se développer et se reproduire. Elles constituent également un maillon essentiel de la trame bleue, notamment sur les zones de plateaux où elles sont bien souvent le seul élément constitutif de cette trame.

• Un rôle pédagogique pour l’éducation des scolaires et du grand public à la protection de la nature.

• Un rôle fonctionnel de réserves à incendie pour les communes ou d’abreuvement du bétail dans les prairies pâturées par exemple.

• Un rôle récréatif, ce sont des espaces de détente et de découverte pour le public.

Illustration 1
Illustration 1
Illustration 2
Illustration 2
Illustration 3
Illustration 3
Illustration 4
Illustration 4

La flore

De nombreuses plantes indigènes, c’est-à-dire qui poussent naturellement sur le territoire, sont présentes à Mont-Saint-Aignan. En partenariat avec Telabotanica, la Ville a créé des sentiers botaniques qui permettent de découvrir l’origine, les caractéristiques et les usages de 218 végétaux.

L’application Smart’flore

Pour en apprendre davantage sur les fleurs sauvages et accéder aux différentes fiches botaniques, deux options s'offrent à vous :

  • Utiliser un lecteur de QR-code via votre mobile ;
  • Télécharger l'application gratuite Smart'flore (Google Play).

Une fois l’application installée sur votre mobile, ouvrez-là, sélectionnez "sentiers botaniques", cherchez dans le menu déroulant le préfixe "MSA" puis sélectionnez l'un des dix sentiers. En cliquant sur le logo, vous obtiendrez différentes informations botaniques sur ces végétaux.

Les 10 sentiers de la commune

En France 169 sentiers Smart’flore sont répertoriés. Parmi-eux, dix sont montsaintaignanais :

Localisation

Direction des services techniques

Hôtel de ville

02 35 14 30 09

Contacter par email

Localisation

Gérard Richard

Conseiller municipal délégué chargé de la gestion des espaces publics