Restauration scolaire

À Mont-Saint-Aignan, le “fait maison” est présent dans les assiettes des enfants, de l'entrée au dessert. Les cuisiniers et aides de cuisine concoctent chaque matin plus de 960 repas qui conjuguent équilibre, obligations alimentaires et envies des enfants.

Enfance

La restauration scolaire à Mont-Saint-Aignan (3:34)

La restauration scolaire à Mont-Saint-Aignan (3:34)

Du menu à l'assiette, un processus autogéré

L'élaboration des menus 

Chaque mois, le responsable des restaurants scolaires met au point, avec les chefs de cuisine, les menus servis aux enfants. Ces derniers sont validés par une diététicienne spécialiste de l'enfance dans le respect du plan alimentaire. 

Chaque repas comprend une portion de légumes, de la viande, du poisson ou des œufs, des féculents, un produit laitier, un dessert et bien-sûr de l’eau. Une attention particulière est portée à la saisonnalité des produits et aux couleurs, afin d’inciter les enfants à manger de tout et avec plaisir. 

Pour varier les plaisirs, et faire découvrir de nouvelles saveurs aux enfants, un menu à thème est généralement proposé une fois par mois. Il met à l’honneur les régions, les pays, les couleurs ou les sens. Le menu végétarien servi une fois par semaine depuis 2019 se poursuit également et entre dans le cadre de ces obligations réglementaires. 

Les menus sont affichés dans chaque école et consultables de tous sur l’espace famille.

Un approvisionnement local

Depuis janvier 2022, la loi Egalim impose que 20% des produits bio et 30% de produits labellisés soient présents dans les assiettes. Le responsable des restaurants scolaires passe ainsi commande auprès de ses fournisseurs en privilégiant autant que possible les fruits et les légumes de saison, d'origine locale ou biologique ainsi que les viandes labellisées issues de circuit court. 

Ces appellations, gages de qualité, sont spécifiées dans le marché alimentaire qui régit l’approvisionnement annuel en denrées. Les produits sont ensuite livrés quotidiennement sur les sites. Des contrôles sont réalisés pour garantir hygiène et sécurité sanitaire.

Une production maison

Sur chaque site et après avoir réceptionné les livraisons, les cuisiniers s’attèlent à la production des repas, réalisés en adéquation avec les besoins des enfants qui auront ainsi toutes les chances d’être concentrés sur leurs apprentissages durant l’après-midi. Dans la majeure partie des cas, les cuisiniers travaillent des produits bruts (viandes, poissons, pommes de terre, carottes, salades…) pour en faire des plats élaborés de type sautés, sauces aux légumes, salades composées, gratins.

Place à la dégustation

À partir de 12h, les enfants sont accueillis dans les restaurants scolaires. Tandis que les plus petits sont servis à table, les 6/11 ans empruntent le self. Ils ont la possibilité de choisir entre un jeton petite faim ou grande faim et peuvent, s’ils le souhaitent, se resservir à l’issue. Cela permet ainsi à chacun d’être en phase avec ses envies et ses besoins, tout en participant à la lutte contre le gaspillage alimentaire. 

Toujours dans cette optique, les élèves d’élémentaire vident les restes de repas dans des poubelles spécifiques, permettant d’évaluer les quantités de déchets et de se réinterroger sur les plats plébiscités ou non.

Les chiffres clés

  • 960 repas servis chaque jour en moyenne
  • 26 cuisiniers et 1 chef de restauration
  • 7 cuisines
  • 61% de produits frais
  • 40% des achats en circuit court
  • 1 menu végétarien proposé une fois par semaine
  • 0,65 g de nourriture gaspillés par enfant sur une semaine, soit 41% de moins que la moyenne nationale.
  • 7 actions éducatives comme la semaine du goût, bien manger c’est pas sorcier, bien goûter ça s’apprend...
  • 2 commissions de restauration par an
  • 10 engagements Mon restau responsable

L’éducation au goût

La Ville joue un rôle primordial dans le domaine de l’éducation au goût. C’est pourquoi différentes actions autour de l’alimentation sont proposées au cours de l’année pour éveiller les papilles des enfants. Certaines d’entre-elles s’adressent à tous telle la semaine du goût en octobre avec des ateliers thématiques, des repas à thèmes ou des actions de lutte contre le gaspillage alimentaire.

D’autres actions éducatives sont plus ciblées avec par exemple la sensibilisation à l’art de bien manger, les bienfaits du petit-déjeuner que les élèves ont le plaisir de composer puis de déguster, mais aussi du goûter. Enfin, des temps d’échange sont organisées avec une diététicienne et nutritionniste pour élaborer une semaine équilibrée de repas. Des bases solides, inculquées de façon ludique au fil des ans, qu’ils pourront partager à la maison et décliner à l’âge adulte.

La valorisation des déchets

Engagée depuis des années dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, la Ville agit en faveur de la valorisation des biodéchets issus des restaurants scolaires par le biais de différentes actions : 

  • Les enfants ont adopté les jetons “petit ou grand gourmand”, qui permettent d'adapter la quantité de son repas à sa faim ;
  • La commune a fait appel à l’entreprise normande TerraLéo pour intervenir auprès des enfants pour peser les biodéchets de fins d'assiette et restes de préparation, dans un esprit pédagogique, mais ludique ;
  •  Des tables de tri sont présentes sur chaque site. TerraLéo mène différentes actions de sensibilisation pour optimiser le tri à la source ;
  • Les déchets organiques issus des restaurants scolaires collectés sont maintenant valorisés via le processus de méthanisation.

En savoir +

Mon restau responsable

La Ville travaille en faveur du bien manger et poursuit son engagement pour une restauration saine et de qualité, valorisé dans le cadre de la démarche “Mon restau responsable” dans laquelle elle s'est engagée en juin 2023 et qui permet d'entreprendre une action continue d’amélioration de la cuisine municipale.

Direction de l'enfance

Direction de l'enfance

Maison annexe de l'hôtel de ville

02 35 14 30 87

Contacter par email

Ouverture au public du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.

Localisation

Stéphanie Tourillon

6e adjointe, chargée de l'enfance